Recherche

Association Vaud Rando La balade

Chemin d'altitude de la Furka 02 [2524]

Itinéraire (UR) Col de la Furka - Tiefenbach - Lutersee - Andermatt
Région Autres
Description Chemin d'altitude de la Furka (Furka-Höhenweg), 2ème et dernière étape, parcours total, voir balade No 2525. Autant la première étape du sentier d’altitude «Furka Höhenweg» était plutôt rude et sauvage, autant la seconde s’annonce facile et tranquille. Mais l’endurance est toujours de mise. Depuis le chemin au-dessus de la route du col, on a une vue plongeante sur la vallée de l’Urserental et sur les nombreux sommets de la région. Typique pour cette altitude en plein été: différentes sortes de campanules dont la campanule en thyrse. Depuis l’hôtel Furkablick, un bon sentier descend assez raide jusqu’à la gare du train à vapeur de la Furka. On essaie alors d’apercevoir au loin un train à vapeur fumant et on s’étonne, lorsque l’on en découvre un, à quel point il semble minuscule dans cette large vallée. Depuis la gare, le sentier longe la Reuss de la Furka (Furkareuss) sur des chemins alpins et on passe devant du bétail en train de paître. Sur le tronçon qui descend à la station de Tiefenbach, on a le regard rivé sur le tracé du train à vapeur de la Furka. De loin déjà, on aperçoit le chemin escarpé qui monte à l’hôtel Tiefenbach. Et une fois traversé le solide pont au-dessus de la Furkareuss, l’effort demandé pour atteindre la route du col vous demandera bien quelques gouttes de sueur. Surtout lorsque les rayons du soleil inondent directement le versant sud-est. Les fleurs qui aiment la chaleur prospèrent bien à cette altitude. Ce qui est surprenant est de voir que de juin à septembre, le lupin y est présent en assez grand nombre. Le terrain devient maintenant plus plat, de bonnes routes alpines nous mènent au sentier d’altitude «Urschner Höhenweg». Une magnifique vue sur le massif du Gothard récompense le randonneur et le dé-dommage de la montée raide au Tiefenbach. Le sentier d’altitude traverse plusieurs grands al-pages où paissent les vaches et où poussent de nombreux rhododendrons. De là-haut, la vue sur la vallée jusqu’à Realp et les deux petits lacs de montagne, le Trübsee et le Lutersee, est fantastique. Le chemin redescend, la vue sur Hospental est époustouflante. En arrière-plan, on peut d’ores et déjà apercevoir la destination de l’étape: Andermatt. La nature sauvage redevient lentement plus civilisée et peu après, c’est une véritable promenade qui vous fait rejoindre la gare d’Andermatt.
[Cols pédestres]  [Trains]  [Lacs altitude
Durée 07:25
Distance 22.99 km
Dénivellés +888 m. -1884 m.
Altitude max 2'455 m
Difficulté physique
Difficulté technique [T2] Moyen
Boucle Non, le parcours ne revient pas à son point de départ.